Homme qui apprend à un adolescent à conduire

Vous aimez conduire ? Devenez moniteur d’auto-école !

Un moniteur ou une monitrice d’auto-école se charge d’enseigner la théorie et la pratique du code de la route en fonction des différentes catégories de véhicules (moto, auto, poids lourd, cyclo). Il doit préparer ses élèves à passer le permis de conduire dans les meilleures conditions.

Les missions du moniteur d’auto-école

Le moniteur d’auto-école dispense des cours, aussi bien théoriques que pratiques à ses élèves, soit en groupe, soit de façon individuelle. Il a donc un rôle éducatif important. Le candidat au permis de conduire doit acquérir des connaissances ainsi que des compétences pour circuler sans danger, grâce à l’enseignement de son moniteur. Ce dernier applique donc un programme organisé en plusieurs étapes.

Généralement, l’enseignement du code de la route se déroule au siège de l’auto-école et en groupe. Il est centré sur l’apprentissage des règles de conduite ainsi que sur la compréhension des panneaux de circulation. Le moniteur insiste également sur la responsabilité des conducteurs et le respect de la sécurité routière. Ces cours ont lieu en semaine, le soir, ou le samedi. Le moniteur travaille donc à des horaires irréguliers. Comme n’importe quel enseignant, il doit savoir faire preuve de patience, de confiance et être résistant au stress.

Quelles formations pour devenir moniteur d’auto-école ?

Pour devenir moniteur d’auto-école, il est obligatoire d’obtenir le CCP ECSR (certificat de compétences professionnelles d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière). Ce titre professionnel équivaut un bac + 2 et il n’est pas nécessaire d’avoir un autre diplôme pour le passer. Il se compose en deux parties :

      • le CCP qui porte sur l’apprentissage de la formation à la conduite
      • le CCP 2 qui porte sur la sensibilisation des usagers à la sécurité routière

    Pour obtenir le titre professionnel, il faut réussir l’examen des deux CCP après 910 heures de formation. Celle-ci se déroule dans un centre de formation agréé. Par ailleurs, il faut effectuer un stage de 280 heures en entreprise. Les épreuves, quant à elles, comportent une mise en situation professionnelle, un entretien technique et un entretien final. En termes de prix, les coûts sont variables mais cette formation peut être financée pour les demandeurs d’emploi, les salariés, etc.

    Quel est le salaire d’un moniteur d’auto-école ?

    Un moniteur d’auto-école débutant touche environ 1550 euros bruts mensuels, soit 1190 euros nets. Après deux ans d’activité (ou au moins 3 800 heures), le moniteur peut demander un agrément préfectoral pour devenir exploitant d’auto-école. Il peut également se présenter au concours pour devenir inspecteur du permis de conduire catégorie B.