Reconversion professionnelle

Reconversion professionnelle : changer de voie grâce à un financement Fongecif

Vous n’aimez plus votre job et vous souhaitez vous former à un nouveau métier ? Vous êtes actuellement en poste mais vous avez peur de la reconversion professionnelle ? Le Fongecif peut vous permettre d’atteindre le métier de vos rêves et de changer de carrière. Voici ce qu’il faut savoir sur le Fongecif et la reconversion professionnelle.

Qu’est-ce que le Fongecif et à quoi sert-il ?

Prendre des congés pour entamer sa reconversion tout en conservant son salaire ? Oui, c’est bien possible avec un financement Fongecif.

En fait, le Fongecif (Fonds de Gestion des Congés Individuels de Formation) est le plus connu des OPACIF (Organisme Paritaire au titre de Congé Individuel de Formation). Ces organismes récoltent les financements des entreprises au titre du CIF (Congé Individuel de Formation) et les distribuent ensuite aux employés qui sont demandeurs. Le Fongecif est donc l’organisme qui s’occupe de gérer les formations de ceux qui veulent se reconvertir, c’est aussi celui qui finance les bilans de compétences ou les VAE (Validation des Acquis de l’Expérience).

Le Fongecif est là pour guider les porteurs de projets et pour trouver des solutions. De plus, si le financement est accordé pour une formation, ce qui est encore plus intéressant c’est que le salaire est maintenu à hauteur de 80 à 100% (voire même les frais d’hébergement, des transport etc).

Comment bénéficier d’un CIF auprès du Fongecif ?

Bien entendu, pour bénéficier d’un Congé Individuel de Formation, il y a quelques informations et étapes à respecter. Tout d’abord, il faut savoir que le CIF est ouvert aux employés en CDD qui justifient de 24 mois de travail consécutifs ou non et aux salariés en CDI qui eux aussi justifient de 24 mois de travail consécutifs ou non (avec une présence des 12 derniers mois dans la même entreprise).

Il faut envoyer une lettre recommandée à l’entreprise avec accusé de réception pour faire une demande d’autorisation d’absence au minimum 120 jours avant la formation pour les personnes en CDI et 90 jours avant la formation pour les personnes en CDD. Le mieux est d’en parler avant avec l’employeur.

Une fois la demande acceptée par l’entreprise, il faut monter un dossier pour faire la demande auprès du Fongecif. Pour obtenir un financement, il ne faut rien laisser au hasard, la lettre de motivation doit être réfléchie, le projet doit être en corrélation avec le parcours professionnel et il faut montrer une réelle volonté de se reconvertir. Les lettres de recommandations seront aussi appréciées… Il faudra ensuite présenter votre projet devant l’administration qui prendra la décision et acceptera ou non le financement !