Sommelier : fiche métier

0

Un palais fin et un odorat subtil font du sommelier un conseiller prisé des amateurs de vin. Incollable sur la carte, cet homme discret, à l’affût des nouvelles saveurs, passe de table en table pour vous soumettre des accords mets et vins parfaits.

 

Le sommelier interprète les vins auprès des clients. Il les choisit lui-même chez les viticulteurs et gère la cave. Robe, odeur, couleur n’ont aucun secret pour lui.

 

C’est le roi Philippe V qui consacre le nom sommelier par l’ordonnance de 1318. Le terme désignait un fonctionnaire de la cour, chargé du transport des approvisionnements.

 

La France compte 557 restaurants gastronomiques pouvant faire appel à des sommeliers. Pour les établissements les plus modestes, ce sont les maîtres d’hôtel ou les dirigeants qui occupent cette fonction.

 

Question débouché ?

Dans les restaurants, caves et bars à vins, conseils à domicile ou encore dans les magasins de détail. Pour accéder à ce métier, la MC (mention complémentaire) Sommellerie est indispensable. Accessible aux titulaires d’un CAP restaurant ou BEP hôtellerie restauration.

 

Question argent ?

Un sommelier débute, comme tout commis, au SMIC. Un confirmé peut toucher jusqu’à 2750 €. Cette grille varie en fonction de la renommée de l’établissement.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.