Responsable communication de crise : fiche métier

0

L’affaire Kerviel pour la Société Générale, les traces de Benzène pour Perrier, le film « Supersize me » pour Mac Donald, autant de crises que ces entreprises ont dû gérer face aux médias, aux politiques, au public…

La crise est une situation qui peut nuire à l’image de marque d’un produit, d’une entreprise, d’un organisme.

Le responsable communication de crise doit mettre en place la stratégie, le discours, la méthode et les actions qui devront permettre de cadrer, réduire, voire annuler les dommages potentiels ou réels, créés par cette crise.

Parfois la crise peut se retourner favorablement en terme d’image de marque (exemple : la Lyonnaise des Eaux et le problème du taux de nitrate en Bretagne en 1997)

C’est avant tout de la « communication », souvent prise en charge, dans l’entreprise, par le service du même nom.

Question débouché ?

Une formation généraliste de communicant et une spécialisation en intelligence économique peuvent apporter un bagage complet.

Cependant, les postes dédiés à la communication de crise sont assez rares.

Question argent ?

Entre 1 500 € et 5 000 € brut par mois selon le niveau d’expérience.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.