Pilote de ligne : fiche métier

0

La tête dans les nuages, le pilote de ligne doit néanmoins savoir gérer stress et décalages horaires avec sang-froid. Des conditions de travail difficiles mais largement compensées par la passion de voler. Pour New York ou Rio de Janeiro, embarquez…

 

Le pilote de ligne est le garant de la sécurité des passagers qu’il transporte. Seul maître à bord, il doit minutieusement établir son plan de vol en amont et faire preuve d’une extrême vigilance pendant toute la durée du vol.

 

L’apparition de l’avion militaire pendant la Première guerre mondiale a permis l’essor de ce métier. Le transport civil a ensuite pris le pas sur les besoins militaires.

 

Les attentats du 11 septembre ont fait baissé le trafic et entraîné des restructurations.

 

Question débouché ?

Beaucoup de fusions ont absorbé des compagnies, marché pas très florissant…Voie royale: Ecole nationale de l’aviation civile. Air France propose également une formation « pilotes cadets ».

 

Question argent ?

Début en tant que co-pilote, sa rémunération varie en fonction de la compagnie et de la taille de l’avion, comptez entre 1 500 et 3 500 €. Un salaire qui grimpe très vite après plusieurs années d’expérience.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.