Pascal B, Conseil en organisation d’évènements sportifs internationaux

0

Pascal B. appartient à un cabinet de conseil en organisation d’évènements sportifs internationaux depuis plus de 2 ans, et travaille actuellement sur un dossier de candidature pour une ville candidate pour des JO d’hiver. Il a accepté de compléter et commenter la fiche métier.

 

 

« Intérêt »

En tant qu’ancien sportif de haut niveau, j’ai toujours eu en moi la passion du sport. De plus j’ai eu à ce jour un parcours universitaire plutôt orienté vers l’informatique. Aujourd’hui je pratique un métier où l’informatique m’accompagne dans mes tâches de modélisation, sur des projets ambitieux, dans un monde qui me passionne !

« Argent »

Je gagne correctement ma vie, en plus du plaisir extra que j’ai à faire ce métier.
Ma rémunération, après 2 ans de pratique se situe aux alentours de 45 k€.

« Séduction »

Ce métier est un métier de l’ombre, les gens ne comprennent pas toujours ce que je fais car je ne suis ni un technicien ni un politicien. Mais pour séduire, je mettrai en avant l’aspect « sportif »de mon métier !

« Relation »

Alors la, c’est génial !!! Une des sources de plaisir est justement d’être en contact avec des hauts dirigeants de toutes natures : des politiques, des industriels, des athlètes …. Je rencontre beaucoup de gens très différents et de cultures très diverses au travers des projets internationaux sur lesquels je suis amené à travailler. Je développe des relations professionnelles de confiance car nos dossiers sont très confidentiels et je reporte « aux têtes pensantes » des différents dossiers que nous traitons.

« Développement de connaissances »

Là aussi c’est très intéressant. A titre d’exemple , un dossier de candidature type comporte environ 17 chapitres à traiter (Billetterie, sécurité, infrastructure, hébergement ….). Nous devons nous concentrer sur tous ces thèmes et traiter pas moins de 400 critères codifiés ou liés aux usages. Je ne traite pas tout, tout seul, mais j’apprends énormément.

« Ambiance travail »

Comme je vous l’ai précisé, je fais parti d’un ensemble et nous aimons à nous comparer à une fourmilière. Mon rôle est très précis, et je ne suis qu’une fourmi parmi d’autres. Nous travaillons sur des projets ambitieux avec des gros moyens financiers, mais pour ma part je ne serai jamais sur le devant de la scène. L’ambiance est très envoûtante, il se dégage souvent beaucoup d’émotions tout au long des projets, mais c’est un métier ou le stress est très présent, car nous travaillons notamment avec les décideurs de ces projets.

« Equilibre vie personnelle / professionnelle »

Au global, c’est un métier qui permet un équilibre, mais il ne convient pas forcément à tout le monde. Mon rythme est totalement lié à celui des dossiers sur lequel je travaille. Quand on se rapproche de certaines échéances, je n’ai plus de vie de famille. Il m’arrive de ne pas dormir durant 72 heures. Puis à d’autres moments je sais qu’il ne se passera rien durant 2 à 3 semaines et je peux être totalement disponible.
Certains déplacements très importants peuvent vous éloigner assez longuement de vos proches.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.