Ludovic C, Chef de projet en intelligence économique

0

Ludovic C travaille depuis trois ans dans une société industrielle française en tant que chef de projet en intelligence économique. Il a accepté de tout nous dire sur son métier : argent, stress, séduction… Pas de langue de bois !

 

 

 

« Intérêt »
Les missions d’intelligence économique participent directement à la définition et à l’exécution de la stratégie de l’entreprise.
Ces missions peuvent être ainsi déterminantes dans la prise de décisions lourdes de conséquences (délocalisation, introduction en bourse…).
Le métier, à forte responsabilité, est donc particulièrement prenant.

« Argent »
La rémunération du métier est d’une manière générale conforme à des rémunérations de cadre fonctionnel.
Il existe néanmoins de nombreux cas particuliers (connaissance d’une langue rare…) à évaluer avec notre partenaire www.suisjebienpayé.fr.

« Séduction »
Pour séduire, il faut parler de la facette « barbouze » du métier : le cryptage, les anecdotes de son chef, ancien officier du renseignement …
Evitez l’autre facette : l’archivage, les bases de données…
Au final, le métier ne jouit pas d’un attrait particulier.

« Relation »
C’est un des avantages du métier. Vous êtes en relation permanente avec les décideurs parce que vous leur donnez les moyens de prendre des décisions… Intéressant pour se constituer un impressionnant carnet d’adresses !

« Développement de connaissances »
Les missions d’intelligence économique permettent d’être au cœur de la connaissance de l’entreprise. C’est un attrait indéniable pour ceux qui aiment apprendre !

« Ambiance travail »
Les missions stratégiques permettent de ne pas travailler dans l’urgence. Les dates butoirs et les « deadlines » se déterminent à moyen terme. Appréciable pour la gestion du stress…
Néanmoins, le poste est à très forte responsabilité : certaines recommandations peuvent avoir des impacts lourds et immédiats sur l’entreprise ; des pics de pressions sont à gérer.

« Equilibre vie personnelle / professionnelle »
Le métier permet normalement de concilier un équilibre vie personnelle et vie professionnelle. Néanmoins, dans certains cas, l’équilibre peut être plus difficile à maintenir : secteurs sensibles, transferts de technologies, pays difficiles…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.