Loïc D, Consultant en stratégie d’entreprise

6

Loïc D. est Consultant stratégie entreprise depuis 3 ans. Il a accepté de compléter et commenter la fiche métier.

« Intérêt »

C’est un métier difficile mais passionnant. Il y a beaucoup de responsabilités et une grande diversité dans les missions.

On se sent utile et c’est gratifiant.

« Argent »

Je répète que c’est un métier à fortes responsabilités. Et plus les enjeux sont importants, plus les responsabilités sont lourdes. La rémunération va avec.

En tant que jeune diplômé, on peut espérer un salaire annuel de 50 000 € pour commencer.

« Séduction »

Si le pouvoir séduit, alors cette fonction peut séduire aussi ! On peut voir un côté « superhéros » dans le fait d’être appelé pour aider une entreprise à mieux réussir.

« Relation »

C’est un métier de contact, et on travaille en direct avec la direction des entreprises avec les décideurs. Si les résultats sont là, votre carnet d’adresses sera bien rempli.

« Développement de connaissances »

Chaque mission, chaque entreprise est différente. Il faut tout comprendre, tout analyser pour apporter la meilleure réponse possible. J’apprends chaque jour.

« Ambiance travail »

C’est celle qui règne chez mon client qui m’intéresse. L’ambiance de travail est un point que j’intègre lorsque je dois analyser et comprendre la situation de l’entreprise, le rôle des équipes, etc.

Elle doit avoir peu d’impact sur mon travail, je dois rester très concentré.

« Equilibre vie personnelle / professionnelle »

C’est le point noir pour deux raisons :

– C’est facteur de stress. Je m’engage personnellement dans les missions qu’on me donne. Mes choix sont impliquant pour toute une organisation, parfois des centaines de personnes.

– Il faut être ultra disponible. Il m’est arrivé une fois d’être réveillé en pleine nuit par le directeur d’une entreprise de jouet qui avait décelé un problème dans la fabrication d’un produit qui était déjà en vente. Toute l’équipe de direction s’est retrouvée à l’entreprôt à 3h du matin à vérifier chaque carton du stock !

 

6 Commentaires

  1. Un témoignage intéressant, qui décrit bien les grandes lignes du métier de consultant en stratégie.

    En revanche, le point du salaire me paraît vraiment trop vague. En effet, les salaires vont dépendre des cabinets et des profils (même en jeune diplômé), mais aussi la part de fixe et de variable (liée aux résultats de vos équipes et du cabinet) est importante à préciser.

    C’est pour remédier à cette que vous pouvez trouver une évaluation gratuite du salaire de consultant en stratégie auquel votre profil vous donne droit sur la page suivante : http://www.consultor.fr/gestion-de-carriere/salaire-consultant-strategie-et-management.html

    Si vous ne connaissez pas http://www.consultor.fr, c’est le seul site français dédié au conseil en stratégie. Mené par des anciens consultants en stratégie, il vous permettra de vous informer en profondeur sur les cabinets, les réalités du métier et les dernières actualités. Il y a même quelques offres d’emploi ! (c’est pas de la pub, juste une présentation, libre à vous d’y venir ou pas ;))

    • Consultor,

      Merci de votre post.

      Que pensez vous de ?
       » Saint Cyr, t’inspire, Saint Maixent t’attend »

      Pour parler en décodé:

      Les jeunes « mili » qui visent officier et qui deviennent sous-officier.

      Par analogie, n’avons nous pas la même chose en stratégie ?

      Est ce que la « pure » strat n’est pas réservée à une élite très fermée ( X, Mines, HEC + INSEAD) ? et pour le reste, la strat, ne serait qu’un cache misère des cabinets SSII ERP…?

      NB : Pour nos amis « mili » qui font un job exceptionnel en ce moment, je pense que bcp de vrais bons officiers sont certes des purs « cyrards » mais aussi
      et surtout d’anciens sous-officiers qui sont passés officiers par la suite ( EMIA…) ;
      Par ailleurs, les sous-officiers sont clés et font réellement tourner la « grande muette ».
      Donc, ne pas se méprendre sur mes propos, je suis fan de St Maixent !

  2. Bonjour, Article très intéressant. Par contre, qu’en est-il de la reconversion après le conseil? Quels sont les métiers qu’un ex consultant disons après 5 ans puisse faire? Merci pour votre éclairage

    • Bonjour tout dépend du type de cabinet de conseil…
      Si vous êtes IT/process : côté client, direction des achats prestation de service, direction de projet, conseil interne
      Si vous êtes audit : contrôle de gestion, DAF
      Si vous êtes strat : direction strat interne, cellule M&A

      Il est vrai que le risque est d’être « capitaine au long cours », on ne passe pas partner mais on reste…dans l’espoir… et on est bien payé…Or, le marché veut aussi des expériences opérationnelles…, dans des vrais jobs !

      J’espère avoir répondu à votre question.

  3. Bonjour à tous, je suis actuellement intéressé par le conseil en stratégie et je me renseigne activement sur les salaires pratiqués à l’embauche ainsi que sur les perspectives d’évolution.

    J’ai vu plusieurs sources, et ce site qui a l’air sérieux donne des fourchettes de salaire assez ahurissantes … http://conseilenstrat.blogspot.fr/2013/06/la-remuneration-dans-le-conseil-en.html

    Vous en pensez quoi ? c’est vraiment la réalité du marché ??

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.