Le top 7 des défauts des patrons vu par les 18-25 ans, une enquête Mon Incroyable Job

0
défauts des patrons - enquête

Et si nous avions le pouvoir de licencier notre patron ?

Le psychologue américain Robert Hogan, titulaire d’un doctorat de l’Université de Berkeley et auteur de l’ouvrage « Personality and the fate of organization », estime que pour les 2/3 des employés, la partie la plus stressante du travail est leur patron !

Si nous avions le pouvoir de licencier notre patron ? C’est donc clair que nous le ferions.

Mais pourquoi ?     

Mon Incroyable Job a enquêté.

Etudiants, stagiaires, premiers jobs ils nous expliquent les défauts insupportables de leurs patrons avec en prime quelques verbatim. La génération Y a les pieds sur terre, des valeurs et nous le montre !

Cette enquête a porté sur 190 personnes de 18 à 25 ans… Top 1 Lâcheté, Top 2 Caractériel…

Découvrez le Top 7 des défauts des patrons :

  • Top 1 Lâche

Le meilleur verbatim : « tu es stagiaire RH, tu veux une super expérience : pourrais tu t’occuper des entretiens préalables de licenciement ? »

  • Top 2 Caractériel

Le meilleur verbatim :  » le droit à l’erreur ca n’existe pas chez nous, c’est le droit à partir ! »

  • Top 3 Egoïste

Le meilleur verbatim : « nous sommes une PME, pas de tickets restaurants pour les stagiaires, mais tu peux manger dans les locaux de l’entreprise. »

  • Top 4 Manipulateur

Le meilleur verbatim : « c’est à toi de choisir, l’autre personne est encore en période d’essai, si tu penses pouvoir mieux faire son job que lui, dis le moi, et tu pourrais prendre sa place… »

  • Top 5 : Paranoïaque

Le meilleur verbatim : « je ne prends pas de stagaire parce que je les connais ; après le stage, ils s’empresseront de trouver un job à la concurrence. »

  • Top 6 : Sexiste

Le meilleur verbatim : « je préfère prendre des stagiaires garçons, ca déconcentre moins mes commerciaux. »

  • Top 7 : Hautain

Le meilleur verbatin : « quand tu ne seras plus stagiaire, tu pourras parler. »

Vraie question :

Ce top 7 sans complaisance ne dit pas que les patrons n’ont pas de qualité. Effectivement, certains, voire beaucoup, sont proches du burnout, en ont assez des rationalisations, de l’absence de sens…

Alors, à quand un classement « des gros cons patrons » et des « top patrons » ? Parce que prendre des responsabilités et les assumer est beaucoup plus qu’un métier. Les Top patrons, on ne les remercie jamais assez…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.