Juge d’instruction : fiche métier

0

L’homme le plus puissant de France !

 

Le juge d’instruction recherche des éléments de preuve à charge et à décharge. Harcelé par les médias, il ne doit en aucun cas trahir le secret de l’instruction. Il peut ordonner la détention provisoire.

 

Le Procureur de la République ou la victime font appel à lui pour les affaires pénales. Il dirige l’enquête et doit réunir tous les éléments nécessaires pour déterminer si les preuves sont suffisantes pour porter l’affaire devant un tribunal. Sinon, c’est le non lieu !

 

Le juge d’instruction est un magistrat du siège dont le statut est défini par une série de lois organiques regroupées dans l’ordonnance du 22 décembre 1958.

 

Près de 580 juges d’instruction exercent en France. Pour instruire une affaire, il faut compter en moyenne 16 mois. Plus de 50 % des juges d’instruction sont aujourd’hui des femmes.

 

Question débouché ?

Dans un Tribunal de Grande Instance. Accès au métier par l’Ecole Nationale de la Magistrature sur concours accessible aux titulaires d’une maîtrise (en droit de préférence) ou d’un diplôme d’IEP.

 

Question argent ?

Environ 2 300 € pour un débutant ; 4 000 € en fin de carrière.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.