Interview de Philippe Marcoux, responsable du MBA Spécialisé en Production Audiovisuelle à l’ESG à Paris, et Gérant de Wake up Productions

0
Philippe Marcoux

Philippe MarcouxDevenez Producteur avec le MBA spécialisé en Production Audiovisuelle de l’ESG (Ecole Supérieure de Gestion) à Paris !

Selon vous, pourquoi le métier de Producteur plaît aux étudiants ?

C’est un métier passionnant qui nécessite d’avoir un vrai sens du business car le producteur est avant tout celui qui doit être capable de vendre les projets proposés par ses auteurs et réalisateurs aux différentes chaînes (pour la télévision) ou auprès des distributeurs (pour le cinéma). Il faut savoir convaincre, séduire, mais surtout écouter pour proposer des idées en adéquation avec les attentes du marché.

Les « + » du MBA spécialisé de l’ESG d’après BESTADMISSION

  • Des partenaires actifs au sein du programme
  • Un réseau d’anciens élèves important au sein de l’ESG
  • Un rythme d’alternance adapté aux besoins des entreprises
Coordonnées
MBA Spécialisé Production Audiovisuelle
ESG

25, rue Saint Ambroise
75011 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 36 44 10

 

Web : www.mba-esg.com

C’est un métier qui fait rêver les jeunes car ils ont le sentiment que c’est très « strass et paillettes ». Certes, les producteurs sont amenés à voyager dans le monde entier, lors des salons et festivals pour présenter leurs œuvres notamment. Ils côtoient les stars du petit et grand écran, mais c’est vraiment la face immergée de l’iceberg. Car c’est un métier beaucoup plus profond que ça qui nécessite un investissement de tous les instants.

Quelles sont les qualités d’un bon producteur ?

Producteur est un métier excitant qui mêle l’artistique à l’économie. Un bon producteur, est avant tout quelqu’un qui a des idées. Idées d’émissions télé, idées de thèmes de documentaires ou de reportages, idées de sujet de long métrage pour le cinéma… C’est quelqu’un qui doit avoir du « flair » pour dénicher les programmes et concepts qui marchent à l’étranger afin d’acheter les droits pour les proposer en France. Un bon producteur est aussi et surtout quelqu’un qui sait s’entourer des meilleures compétences (réalisateurs, directeurs de production, journalistes, scénaristes…) pour mener à bien ses projets.

C’est quelqu’un qui doit être bilingue anglais et pouvoir parler une autre langue (comme l’espagnol, l’allemand ou le chinois). Car la production est devenue un métier international. Dans un projet de film ou de documentaire, le financement trouvé en France ne représente même pas la moitié du financement total. L’essentiel des budgets doit donc aujourd’hui être trouvé à l’étranger, auprès d’autres diffuseurs ou distributeurs.

En quoi le MBA de Production Audiovisuelle prépare-t-il les étudiants à être de bons producteurs ?

Nos élèves sont formés quasi exclusivement par des professionnels de l’audiovisuel en activité : Responsables de chaîne, Producteurs, Directeur de Production, juristes du CSA ou du CNC… Ils sont donc tout de suite dans le « bain ». Tout au long de l’année, nos étudiants apprennent à faire des devis, budgétiser un scénario de film ou un projet TV, écrire des concepts d’émissions et même réaliser. A l’issue de leur cursus de 10 mois ils ont eu la chance de voir les multiples facettes des métiers de la production et surtout d’aborder les différents univers du long métrage, du documentaire, des émissions de divertissement, de la télé réalité, du magazine ou encore de la publicité.
Enfin, à travers les différentes activités extrascolaire (rédaction d’une newsletter, participation au Festival de Cannes et aux salons professionnels, visite de plateaux TV…) nos élèves multiplient les rencontres avec les professionnels du secteur et accroissent d’autant leur chance de trouver un emploi dans ce secteur très fermé.

Que diriez-vous à un élève qui hésite entre votre MBA et une autre formation ?

Le choix d’un corps enseignant de qualité, qui exerce les plus hautes fonctions au sein des chaînes de télévision ou des société de production est un gage de qualité pour nos élèves qui ont la chance de repartir avec un vrai carnet d’adresses à la fin de leur scolarité. Enfin la possibilité pour nos élèves de réaliser leur année d’études en alternance dans une entreprise audiovisuelle (chaîne de TV, société de production, distributeur de films…) est un réel atout car lorsqu’ils sortent sur le marché de l’emploi, nos diplômés ont déjà entre 6 mois et 9 mois d’expérience professionnelle.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.