Interview de Gwenaela CAPRANI, Responsable filière production audiovisuelle à l’ISCPA-Paris

0
Gwenaela Caprani

Gwenaela CapraniDevenez Distributeur de programmes audiovisuels à l’international avec le Cycle de niveau Master Professionnel Production Audiovisuelle à l’ISCPA-Paris.

Pourquoi les étudiants perçoivent-ils le Distributeur de programmes audiovisuels à l’international comme un métier de rêve ?

Tout d’abord, c’est un métier qui est au cœur des innovations et tendances de l’audiovisuel.

Il faut, à la fois, suivre les progrès technologiques, concernant les supports, les formats, les modes de diffusion, et être à l’affût des nouvelles tendances et des goûts du public.

Sans distributeur, nous n’aurions peut être jamais vu les séries comme « 24 Heures » ou « Desperate Housewives ».

Ensuite, c’est un métier très international. Le marché de l’audiovisuel est aujourd’hui mondialisé.

Enfin, c’est un métier de plus en plus indispensable dans la chaîne de production car il permet aux producteurs de vivre.

Les « + » du Cycle de niveau Master Professionnel Production Audiovisuelle de l’ISCPA d’après BESTADMISSION :

  • Cursus professionnalisant avec beaucoup de cas pratiques
  • Formation sans coût caché (toute les activités proposées dans le cursus sont comprises dans les frais de scolarité)
  • Ecole spécialisée en Production depuis 1997 et qui offre un titre certifié par l’Etat de niveau II (enregistré au RNCP)
Coordonnées

Cycle de niveau Master Professionnel Production audiovisuelle

ISCPA – Institut des Médias
12 rue Alexandre Parodi
75010 Paris

Tel. : +33(0)1 40 03 15 56

 

Quelles sont les qualités dont doit faire preuve un Distributeur de programmes audiovisuels à l’International ?

Il faut un bon relationnel et savoir développer son réseau.
C’est un métier très humain, qui nécessite de constituer un réseau de confiance, pour avoir les bonnes informations et pour pouvoir discuter dans un climat favorable avec les différents interlocuteurs.

Il faut avoir le goût de la négociation.
C’est bien normal pour un distributeur !

Il faut être curieux. Le distributeur doit pouvoir identifier les besoins des diffuseurs, s’intéresser au développement des marchés nationaux, connaître les programmes, dénicher les bonnes idées, les bons concepts… Il doit être en veille permanente.

J’ajouterai qu’il faut un certain goût pour la technique, ou tout au moins en connaître assez pour ne pas acheter ou vendre un produit inexploitable !

 

En quoi le cycle de niveau Master professionnel Production audiovisuelle à l’ISCPA est efficace pour développer ces qualités ?

Nous souhaitons former des professionnels pour aujourd’hui mais surtout pour demain.
Ce métier évolue très vite, et pour être à la pointe, nous formons les professionnels grâce à des interventions très spécifiques.

Par exemple, pour la gestion, nous faisons appel à un cost-controller de la Gaumont.

Parallèlement, nous accordons beaucoup d’importance à ce que nos étudiants soient totalement au fait des évolutions techniques (sans en faire des techniciens).
Nous considérons que l’évolution des supports, le mélange des genres (musique, film d’animation, jeux vidéo…) est une tendance forte du business.

Notre programme est constitué particulièrement :

  • D’études de cas à travailler en groupe
  • D’exercices de production de bandes annonces et de « teaser », que les étudiants doivent vendre ensuite à un jury
  • De journées professionnelles de visites dans des industries techniques de la production (ex : laboratoires Eclair, Studios de musique Davout, Cinémathèque, plateaux TV…)

 

Que diriez vous à un étudiant qui hésite entre votre 3e cycle et une autre formation ?

Le cursus que nous offrons est organisé de telle sorte que nos étudiants comprennent parfaitement les interactions entre les différents piliers de notre industrie.

Nous formons des intermédiaires (distributeurs, producteurs…) qui sont au contact des artistes et techniciens d’un côté, et du public de l’autre.
Cela leur permet d’avoir une très bonne vision sur leur futur rôle et sur les interactions avec les autres « acteurs » de ce marché.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.