Interview de Benoît de Saint Sernin, Directeur de l’Ecole Européenne d’Intelligence Economique (EEIE)

0
Benoit de St Sernin

Devenez Responsable communication de crise avec le Diplôme d’Intelligence Economique Appliquée de l’EEIE à Versailles.

En quoi le métier de « communicant de crise » fait-il rêver ?

Ce métier est passionnant pour ceux qui recherchent de l’adrénaline dans leur fonction professionnelle. Lorsque vous êtes en situation de crise, tout devient plus délicat et il faut une bonne dose de maîtrise de soi pour faire face. La crise ne prévient pas et son ampleur se découvre au fur et à mesure…Personne ne sait vraiment quand la pression retombe. Arrive aussi très vite, les différentes parties prenantes qui ont tous une bonne raison de vous joindre…Que dire à chacun…toute la vérité, une partie seulement pour ne pas faire paniquer tout le monde…Il existe aujourd’hui de vraies mécaniques de traitement de la crise et mieux vaut les connaître avant d’être plongé dans le grand bain.

Quelles sont les qualités essentielles pour devenir un bon « communicant de crise » ?

Les deux premières qualités sont ; un sens réel du management et une vraie résistance au stress. Ensuite, il faut être bien conscient que toutes les décisions qui vont être prises conduisent au règlement de la crise mais ce que le « grand public » verra et donc comprendra est uniquement ce qui lui est dit par la presse ou par le communicant lui-même. Ainsi, ne penser qu’au règlement technique et mécanique de la crise sans se soucier de la communication peut conduire à des dommages sévères pour l’image de marque.

En quoi l’EEIE et son programme sont-ils efficaces ?

Nos élèves vivent une expérience unique à ce jour en IE car ils sont confrontés, au moins une fois dans l’année, à une situation de crise « dure » ou la presse est vraiment présente. Nous avons signé un partenariat avec l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris. Cette année, nos 13 élèves de l’EEIE avaient 70 élèves journalistes à gérer et à informer…Au total, il y avait plus de 150 personnes impliquées (police, ambulanciers, acteurs, professeurs des deux écoles, avocats…).

Pour rendre le cas encore plus difficile, nous avions mis en place un studio de télévision et de radio en direct sur Internet pendant plus de 8 heures. Que dire à des journalistes qui vous harcellent de questions car eux-mêmes sont en direct…

Seules les personnes qui ont géré au moins une fois une telle situation de crise savent que rien n’est écrit d’avance et que le calme reste le meilleur allié du communicant.

L’EEIE est la seule formation d’Intelligence Economique qui pousse à ce point l’enseignement de communication de crise !

Que diriez-vous à un étudiant qui hésiterait entre votre formation et une autre ?

Je leur dirai « bienvenue à l’EEIE si vous souhaitez vraiment découvrir ce métier et travailler sur vos atouts personnels ». La méthode pédagogique de l’école est fondée sur la pratique et sur le retour d’expérience.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.