Hôtesse de l’air et steward : fiche métier

0

Escales au bout du monde et décalages horaires vous séduisent, alors endossez l’uniforme de ce personnel navigant commercial (PNC). Entre cockpit et aéroport, il doit faire preuve d’une condition physique au top accompagnée de son plus beau sourire.

Le PNC est responsable du confort et de la sécurité de chaque passager. Durant le vol, ils assurent le service des repas, la diffusion d’informations ou la vente de produits détaxés.

En 1930, le vol San Francisco-Chicago de Boeing Air Transport (aujourd’hui United Airlines) a à son bord la première hôtesse de l’air, Ellen Church. L’idée séduit et sera reprise par toutes les compagnies aériennes.

Les compagnies aériennes accusent encore le coup des attentats du 11 septembre. La baisse du trafic a entraîné des difficultés financières.

Question débouché ?

Les compagnies low cost implantées en Europe sont celles qui recrutent le plus. En France, il est indispensable de posséder sonc CSS (certificat de sécurité et de sauvetage) délivrée par l’aviation civile. Evolution: chef de cabine ou instructeur, mais peu de places.

Question argent ?

Environ 1 300 € en début de carrière et 3 000 € en fin de carrière; sans compter les primes de vol (sur long courrier) et les indemnités de transport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.