Fleuriste : fiche métier

0

Plantes, arbustes et fleurs envahissent nos jardins et intérieurs pour un florilège de senteurs et de couleurs. Avec 217 millions de bouquets vendus par an, les fleuristes rythment leurs journées en fonction des fêtes et de vos évènements.

 

Le fleuriste crée des compositions florales en fleurs fraîches ou artificielles destinées à la vente. En fonction de nos envies, il prend alors son rôle de conseiller très au sérieux. Vérifier l’état des stocks, sélectionner les fleurs mais également les chouchouter font partie de son quotidien.

 

Au XVIIe siècle, les hommes étaient écartés de la profession. Une corporation féministe, les bouquetières chapelières en fleur étaient les seules autorisées à manipuler les fleurs.

 

Aujourd’hui, on compte 22 000 fleuristes et 13 000 boutiques traditionnelles en France. Un tiers des fleuristes sont aujourd’hui des hommes.

 

Question débouché ?

Dans les boutiques traditionnelles, les jardineries ou dans les rayons spécialisés des hypermarchés. Chaque année, entre 1 000 et 1 300 postes sont à pourvoir. Formation : CAP ou BP fleuriste.

 

Question argent ?

En tant que salarié, du SMIC à 1 400 € bruts par mois. A son compte, entre 2 000 et 3 000 € par mois.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.