Elise V, Chef de produit mode

12

Elise V. est chef de produit depuis 3 ans. Elle a accepté de compléter et commenter la fiche métier.

« Intérêt »

Ce métier était fait pour moi, je suis une vraie « fashion victim » !
C’est aussi un vrai challenge : il faut être à l’affût des tendances, être en veille permanente, avoir des idées… j’adore !
C’est un métier très excitant.
Par ailleurs j’ai beaucoup d’autonomie, une équipe, et je suis responsable de mes résultats.

Argent »

Franchement je trouve parfois que ce n’est pas assez payé pour la pression et les responsabilités que j’ai. Mais avec mes 31 k€ au global pour faire un métier que j’aime, je ne me plains pas.
Cependant, il faut savoir qu’il existe de grande disparité en fonction des marques et des marchés sur lesquels on travaille.

Séduction »

La séduction, le beau… c’est la base de la mode !
Mes copines sont jalouses parce qu’elles pensent que ma penderie est pleine de vêtements à la mode (c’est vrai d’ailleurs, dont la moitié de cadeaux !), et les hommes me demandent si je connais des top models, les yeux brillants.
On projette beaucoup de fantasmes sur ce secteur, et j’en « profite ».

« Relation »

Professionnellement, je rencontre beaucoup de monde toute la journée. Mon carnet d’adresses est plein.
Pour mener a bien mes missions, je dois travailler avec des créateurs, des commerciaux, des acheteurs et beaucoup d’autres professionnels.
Je suis aussi invité à des défilés ou des cocktails. Il y a beaucoup « d’événementiel » dans la mode, ce qui favorise les rencontres.
On peut trouver ces relations superficielles, mais elles sont agréables.

Développement de connaissances »

Je suis toujours en veille des nouvelles tendances. Je m’informe beaucoup.
Je dois aussi être très polyvalente. J’apprends beaucoup sur le tas, au contact des gens avec qui je travaille (clients, fournisseurs, créateurs) : méthodes de création, de fabrication, nouveaux tissus, etc…
Et depuis la très forte internationalisation du secteur de la mode et de l’habillement, j’ai dû me mettre sérieusement aux langues étrangères !

Ambiance travail »

L’ambiance est au diapason de l’activité de l’entreprise, dans un secteur très saisonnier. Dans les pics d’activité, les tensions sont inévitables. Mais on travaille dans ce secteur souvent par choix, il y peut être moins de frustration qu’ailleurs.

« Equilibre vie personnelle / professionnelle »

L’activité est au rythme des collections, avec des pics très élevés. Il faut donc être très disponibles à ces périodes. Je dois parfois me déplacer pour plusieurs jours, auprès de fabricants par exemple, ou même (cela m’est arrivé une fois et c’était génial) : partir dans les îles en plein hiver pour faire des photos d’une collection de maillots !e la collection d Ce peut être agréable.
Dans l’ensemble, l’équilibre est gérable, à condition d’être bien organisée.

12 Commentaires

  1. En termes de formation , il existe des écoles spécialisées : Esmod…. et des écoles généralistes ( de commerce) à compléter par des stages appropriés.

    Stage ?

    Pensez à des stages dans la distribution ; vous aurez le contact clients et des opportunités.
    Par exemple,
    – Dans les réseaux classiques : chez le franchiseur ou en magasin ;
    – Dans les réseaux nouveaux : Vente privé, Mix commerce…Internet révolutionne la mode.

  2. Est-il possible de faire une école de commerce ( 5ans) puis 2 ans dans une école de mode comme mod’spé ?
    L’école de commerce classique suffit-elle pour chef de produit mode ?

  3. Bonjour,

    Commencez par une formation généraliste et des stages dans l’univers mode ; vous vous rendrez compte des métiers et de la réalité du secteur.
    Si vous changiez d’avis, la formation généraliste est moins contraignante.
    Si vous détectez un besoin de vous spécialiser, vous pourrez compléter par un 3e cycle.

    Attention :
    La mode est internationale ; les langues étrangères sont plus qu’un plus.

    Cdlt.

  4. Bonjour, le dernier commentaire date du 7 janvier j’espère que j’aurais l’occasion d’avoir une réponse.
    J’ai eu un Bac Arts-Appliqués l’année dernière, les places sont chères en BTS et n’ayant pas été prise je suis actuellement une Licence de Langues Etrangères Appliquées. Je suis très intéressée par ce métier, mon but premier était d’etre styliste.
    Pourriez vous me renseigner par rapport à ma poursuite d’études? Que dois-je envisager? Ma licence me permet de faire des stages en langues étrangères dans n’importe quel domaine d’activité…serait il envisageable de les faire auprès de chef de produit?
    Et merci beaucoup pour votre témoignage, ça se voit que vous aimez votre métier.

  5. Connaissez vous cette école ?
    http://www.duperre.org/fr/1/presentation

    Sur votre formation :
    Si vous êtes vraiment « fluent », 2 langues, vous avez un atout ; en France, ce n’est pas notre fort.
    Gardez cela en tête.

    Par ailleurs, les tendances de l’emplois montrent que la clé est le passage par la case stage.

    Votre dipôme valide une compétence, pas un métier. Forcez le trait sur vos stages et qui plus est à l’international.

    En Angleterre, le pays reste à la pointe des tendances question mode et le fait d’être française dans ce secteur vous donne un avantage compétitif ( un avantage que vous n’avez pas en restant en France).

    Enfin, le réseau est fondamental : impliquez vous par exemple dans des opérations associant mode et humanitaire. Pourquoi pas « piger » sur Internet pour des webzines mode ? interviewer des gens du milieu…le début de votre carnet d’adresses ?

    Bien à vous.

    • Merci de votre réponse et désoler du retard de la mienne!

      Je connais effectivement l’école Duperré c’est une reférence incontestable, j’ai fait une demande l’année dernière mais je n’ai pas été prise.
      Merci pour vos conseil il est vrai que commencer par « piger » pour des webzines mode et les stages seront un bon début.
      J’ai vu que vous etes très renseigné sur le sujet! Quel metier exercez-vous?

      A bientot je l’espère, Marine.

  6. Bonjour je suis intéresse par ce métier, actuellement vendeuse dans un magasin indépendant de chaussure et vêtement j’ai envie d’évoluer et besoin de nouveautés.
    Titulaire d’un bac pro commerce je voulais savoir si une formation permettrait d’accéder a ce genre de poste ou si il me faut reprendre mes études…
    Merci en attente d’une réponse.

    • bonjour,

      Quelques idées…

      Au préalable,

      Pourquoi pas faire une une recherche « chef de produit mode » sur un site d’emplois spécialisé mode et regardez :

      1. S’il y a des offres ( sinon cela veux dire pas de job ou jobs cachés…par le réseau)
      2. Quelles sont les compétences, formations requises ?

      Cela vous donnera une idée plus pécise du job, considérant le marché.

      Connaissez vous ?
      http://www.bethe1.com/fr/
      C’est un site d’emplois spécialisé mode…

      Excellente journée.

  7. Bonjour, c’est un métier qui m’intéresse énormément, et j’aimerais savoir si il est possible d’exercer ce métier avec l’obtention d’un dut (information et communication OU technique de commercialisation) et d’un master ?

  8. Bonjour,

    Pour répondre à celles qui sont intéressées par ce métier et qui ne savent pas quelles études faire, dans mon cas j’ai fait une licence LEA anglais/allemand (stage en dernière année dans le textile) et un master marketing-commerce en IAE. Il est vrai qu’il est très important de se créer une expérience dans le textile de par ses stages et/ou alternances. C’est la meilleure façon d’intégrer cet univers. Je n’ai pas eu à faire de spécialisation mode particulière puisque les entreprises reconnaissent que j’ai été formée durant mes expériences en entreprise!

    J’espère que cela pourra vous aider!
    Bon courage pour la suite

  9. Bonjour, je suis actuellement en IUT Techniques de commercialisation et je recherche des chefs de produits dans la mode ou le cosmétique. Dans le cadre de mes études je dois effectuer un interview d’un professionnel du milieu qui m’intéresse. C’est pourquoi je m’adresse à vous en espérant trouver un chef de produit qui acceptera des répondre à mes questions.

    Ps: Je suis sur Paris
    Merci

  10. Bonjour, je suis vraiment intéressée par ce métier car j’adore la mode et je suis intéressée par le marketing. je vais passer mon bac S et je pensais ensuite faire 2 années de prépa puis une école d’ingénieur pour devenir ingénieure en marketing. j’aimerais savoir si ce cursus pouvait me permettre d’accéder à ce métier? J’espère avoir vos réponses.
    Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.