Conseils d’orientation : Officier de l’armée de terre

0

Pourquoi le métier d’officier fait-il rêver ?

Appelé aux fonctions hors du commun de chef militaire, l’officier est un homme d’action qui a pour vocation de commander des soldats dans un cadre opérationnel.

Quelles sont les qualités dont doit faire preuve un officier ?

Un officier doit être doté d’une culture générale et d’ouverture d’esprit, du sens des valeurs telles que l’éthique, le sens de l’Etat, l’honneur, la discipline, la prise en compte de la dignité de l’homme.

Par son caractère, son rayonnement, son discernement, sa psychologie, l’officier doit présenter une aptitude au commandement.

Il est nécessaire que l’officier ait l’esprit d’initiative ainsi que des capacités d’analyse et d’adaptation.

Enfin, il doit avoir une excellente condition physique et une certaine rusticité.

 

 

Que diriez-vous à un étudiant qui hésite entre l’armée de terre et une autre formation ?

Etre officier au sein de l’armée de terre, c’est exercer des responsabilités de haut niveau, avoir une ouverture sur le monde, gérer des hommes, découvrir d’autres cultures, savoir gérer les crises…

Il existe trois principales voies pour devenir officier :

  • Officier de carrière : Par le concours de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr et le recrutement sur titre  à l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr ou le concours de l’Ecole Militaire du Corps Technique et Administratif ou enfin le concours des commissaires.
  • Officier sous contrat spécialiste : Recruté à niveau Bac+5 pour exercer dans sa spécialité,  l’OSC/S s’engage pour une durée initiale de cinq ans.
  • Officier sous contrat encadrement : Exercer dans les unités et encadrer des hommes, l’OSC/E souscrit un premier contrat d’une durée de 8 ans.

 

Quels sont les grands principes de l’officier ?

  • La discipline : obéir aux ordres, dans le respect des lois, des coutumes de la guerre et des conventions internationales,
  • La disponibilité : être entièrement dévoué au service de la France, en tout temps et en tout lieu au service de ses concitoyens et de la paix dans le monde,
  • La neutralité : s’exprimer avec réserve pour ne pas porter atteinte à la neutralité des armées en matière philosophique, syndicale, politique et religieuse, et agir en respectant les impératifs statutaires qui définissent ce devoir de réserve,
  • Le sens de la mission : accomplir sa mission avec la volonté de réussir et de vaincre, si nécessaire au péril de sa vie.

 

Photo : © DPMAT / SIRPA TERRE / ECPAD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.