Brice, chef de projet Responsabilité Sociale

0

Brice V. à pris sa fonction au sein de ce cabinet il y un an et demi. Il a accepté de compléter et commenter la fiche métier BESTADMISSION.

 

« Intérêt »

Pour moi l’intérêt est fort. Je travaille sur beaucoup de sujets différents et sur des gros projets car les clients de notre agence sont des entreprises cotées, qui sont, aujourd’hui ,obligées de part la loi NRE (Nouvelles régulations économiques) d’inclure des informations extra financières.

« Argent »

Je fonctionne comme un consultant classique mais avec une forte spécialisation sur une matière sensible et encore nouvelle. Pour ma part je suis rémunéré sur une base de 30 k€, hors partie variable.
Aujourd’hui, les entreprises, qui souhaitent de plus en plus internaliser ce « pôle », proposent des postes avec des rémunérations intéressantes car elle souhaite attirer des profils confirmés, sur une matière sensible.

« Séduction »

La part de séduction existe, même si aujourd’hui la RSE n’est pas très lisible. Mais dès que j’explique mes missions, le contexte, j’ai beaucoup de gens qui me disent que j’ai vraiment de la chance !
Je bénéficie d’un crédit positif car j’aide les entreprises à améliorer leurs images sur le terrain et pas uniquement dans des campagnes de publicité !!

« Relation »

Elles sont très nombreuses et très diverses. Au sein des entreprises avec lesquels je travaille on est lié à des personnes très différentes dans les services, dont la Direction Générale, car ce sont des projets actuellement politiques et stratégiques.
A l’extérieur, je me dois également de rencontrer beaucoup d’intervenants experts ou partenaires potentiels afin de mettre en place des politiques efficaces aussi bien en terme de résultats qu’en terme d’image. La aussi les contacts et les personnes rencontrées sont de très bon niveaux et c’est très intéressant.
Je dois très bien connaître les entreprises pour lesquelles je travaille, pour mener à bien mes missions. Cela implique des relations étroites avec les équipes, des rapports de confiance avec l’entreprise.

« Développement de connaissances »

L’apprentissage est quotidien : chaque cas d’entreprise est particulier, avec une culture et des valeurs spécifiques, liées à des activités que je dois comprendre.
Par ailleurs, les compétences requises sont larges : gestion, diplomatie, management… J’adore le coté transversal de mon métier, il n’y a pas de routine.

« Ambiance travail »

L’ambiance est changeante en fonction des entreprises dans lesquelles nous travaillons. Aujourd’hui la RSE est encore un phénomène nouveau mais qui s’impose comme une obligation. Cependant les mœurs en entreprise évoluent lentement et il n’est pas rare de rencontrer des résistances face à cette nouvelle activité de l’entreprise.

« Equilibre vie personnelle / professionnelle »

Mon rôle de consultant rend parfois l’organisation un peu difficile, je suis amener à me déplacer pour des missions éloignées de chez moi. Mais c’est le lot de tout consultant, RSE ou pas !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.