Alexis, 22 ans, tireur d’élite

3

Alexis P, 22 ans, tireur d’élite compléte et commente la fiche métier.

 

 

 

 

 

 

 

« Intérêt »

La possibilité de voyager et de voir de nouveaux horizons (cf : séduction)

L’armée offre des métiers dans près de 400 spécialités.

De pilote d’hélicoptère à cuisinier, en passant par conducteur poids-lourds ou responsable logistique, l’armée de terre propose une très grande variété de métiers et de parcours professionnels.

L’armée s’engage à offrir la possibilité de se former en permanence, de progresser dans la hiérarchie, d’acquérir une première expérience professionnelle et de bénéficier d’une aide à la reconversion.

Des possibilités de promotion sociable inégalable : 50% des sous-officiers sont d’anciens militaires du rang et 50% des officiers sont d’anciens sous-officiers. 

 

« Argent »

L’engagé volontaire peut, sous certaines conditions, être nourri, logé gratuitement, ce qui constitue un avantage en nature non négligeable.

La rémunération est d’environ 1100 € net par mois au départ pour un Engagé Volontaire de l’Armée de Terre et de 700 € net par mois au départ pour un Volontaire De l’Armée de Terre. La solde évolue selon le grade, les diplômes militaires détenus et la situation familiale. 

Les militaires bénéficient de 45 jours de congés et disposent d’une carte SNCF qui ouvre droit à une réduction de 75% sur les déplacements en train et TGV.

Enfin, les missions à l’étranger ouvrent droit à de fortes indemnités.

 

« Séduction »

L’opportunité de découvrir, d’autres cultures, de nouvelles régions et de nouveaux pays est un des aspects les plus séduisants de l’état militaire.

Le militaire du rang peut-être appelé à intervenir en opérations intérieures (OPINT) sur le territoire national en cas de catastrophes naturelles, dans le cadre du plan VIGIPIRATE. Tous les seize mois environ, les soldats partent en Mission de Courte Durée (MCD) pour une durée de quatre mois dans les départements et territoires d’outre-mer (Guyane…) ou à l’étranger. Lorsque les missions se déroulent dans un pays en crise, comme lors d’interventions dans le cadre de l’ONU ou de l’OTAN, en Afrique par exemple, elles prennent le nom d’opérations extérieures (OPEX).

En mission, il n’y a pas d’horaire fixe, pas ou peu de permissions mais ces séjours renforcent les liens de camaraderie et les soldats y sont mieux payés et bénéficient en général d’un mois de permission à l’issue.

 

« Relation »

Dans l’armée de terre on cultive l’entraide, la fraternité et la vie en collectivité est indissociable de l’état de militaire. La solidarité est indispensable à la réussite de toute mission.

Grâce à la diversité des missions les militaires sont au contact de différentes populations ce qui leur permet de découvrir de nombreuses cultures.

 

« Développement de connaissances »

La formation initiale est systématique et rémunérée. La formation continue est la règle.

Au sein de son régiment, on reçoit une double formation, militaire et technique. Ainsi, l’armée de terre s’engage à apprendre un métier à ses hommes.

Lorsque le soldat quitte l’armée, il peut bénéficier d’une aide à la reconversion vers le civil ou la fonction publique, voire d’une validation des acquis de l’expérience (VAE).

 

« Ambiance de travail »

L’ambiance de travail allie sérieux et prise en compte du facteur humain.

L’emploi du temps d’un soldat vise à entretenir sa condition physique et sa compétence sur son poste. L’entraînement comporte du sport, du tir, de l’entraînement au combat, la mise en œuvre et l’utilisation de matériels (blindés, transmissions…)

Périodiquement, les militaires quittent leur casernement et partent plusieurs jours sur le terrain ou dans un camp restituer leurs savoir-faire en grandeur nature. Les activités ont lieu en groupe.

 

« Equilibre vie personnelle / professionnelle »

Le soldat est un citoyen avant tout mais il est astreint à certaines responsabilités.

Cela ne l’empêche pas de fonder une famille et de mener une vie normale. Il doit cependant s’adapter à des horaires parfois contraignants, à une certaine mobilité géographique, mais il bénéficie en contrepartie de divers avantages matériels.


Pour plus d’informations :


www.recrutement.terre.defense.gouv.fr

Tél le 32 40 et dites ‘’armée de terre’’

De plus, vous pouvez vous rendre physiquement dans un Centre de Recrutement et d’Information de l’armée de terre (CIRAT) ; il y en a un environ par département.

 

 

Photo : © DPMAT / SIRPA TERRE / ECPAD

3 Commentaires

  1. bonsoir,
    je souhaiterais travailler dans les commandos tireur d’élite de l’armée de terre. et je me poses beaucoup de questions: de quoi est fait un quotidien d’un tireur d’élite? que fait-il? quelle formations depuis le bac? le sexisme a l’égard des fille? quelles ecoles faire? ect…
    pourriez vous m’aidez à y répondre merci.

  2. Allo,

    Depuis que je suis au secondaire que je rêve de faire partie de la famille militaire, mais les opportunités me l’empêche, mais je suis une fille tellement déterminer et qui rêve d’être tireuse d’élite. Est-ce que vous pouvez me dire comment vous vous y êtes arrivé?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.