Alexandre, Compliance Officer

0

Alexandre est Compliance Officer dans une entreprise depuis près de 3 ans. Il a accepté de compléter et commenter la fiche métier.

 

 

 

 

« Intérêt »

Je peux comprendre que ce métier ne plaise pas à tout le monde. Mais pour moi, qui ai commencé dans l’audit juridique, je m’y trouvai parfois un peu enfermé, découvrir ce métier était une véritable opportunité d’ouverture. Ça m’a passionné tout de suite.

C’est une fonction transverse qui nécessite de bien connaître l’entreprise, son environnement, et les personnes qui la constituent.

« Argent »

C’est évidemment relatif au niveau de responsabilité, amis on peut considérer que je suis bien payé.

J’ai commencé il y a 3 ans à 30 000 € + variables.

Un directeur avec 5 à 7 ans d’expérience peut espérer multiplier ce salaire par 3 ou 4.

Je parle de salaires en France. Dans les pays anglo-saxons où cette fonction est très établie, on peut gagner beaucoup plus.

« Séduction »

Pour les gens qui le connaissent, et il y en a encore peu, il a encore une image de procédurier un peu casse pieds.

En revanche, pour ceux qui découvrent, c’est mystérieux et cela permet d’engager facilement une conversation.

Je fais beaucoup de pédagogie !

« Relation »

Au sein de l’entreprise, je connais tout le monde et tout le monde me connaît. Je dois travailler avec tous les services, en bonne intelligence.

Par ailleurs, c’est une fonction proche des postes de décision, je peux donc avoir « l’oreille » du boss.

« Développement de connaissances »

Du fait de la transversalité, je dois m’intéresser à toutes les disciplines.

Je dois suivre et m’intéresser à tout ce qui se passe. Toute nouveauté (produit, process, règlement…) passe à un moment ou autre dans un de mes dossiers, et je dois bien la cerner.

« Ambiance travail »

A la création du poste j’ai dû faire de la pédagogie pour expliquer mon rôle auprès de mes collègues. Mais depuis, tout se passe bien.

« Equilibre vie personnelle / professionnelle »

Si j’ai bien fait mon boulot, même les crises qu’il peut y avoir sont gérables aux heures de bureau !

J’exagère un peu et je plaisante, mais je crois que ça résume bien l’objectif idéal de mon métier.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.