Prévention des impayés : bien connaître son client

0
entreprise risque reputation

entreprise risque reputation

 

La prévention du risque d’impayés passe par de nombreux procédés.
Le premier réflexe à avoir est de bien connaître ses clients et potentiels clients.

Comment bien connaitre son client ?

D’un point de vue financier

Premier réflexe du premier réflexe 🙂 : évaluer la solvabilité de ses clients ou clients potentiels avant de s’engager. Il y a plusieurs façons de se faire une opinion :

  • Se renseigner directement auprès du client.
    Les premières rencontres peuvent permettre de poser des questions sur les projets, l’activité, permettant de donner un premier faisceau d’indices.
  • Consulter le registre du tribunal de commerce. Les sociétés commerciales doivent fournir leurs comptes annuels et ces données sont accessibles  via infogreffe.
    Les bases privées peuvent compléter ces informations comme societe.com

D’un point de vue e-reputation

La e-reputation est l’opinion commune d’une entité sur le web (voir wikipedia)

Pour évaluer la  « e-reputation » de l’entreprise :

  • Le plus direct et de « googler » l’entreprise et ses dirigeants (voir « ce que google dit »).
    Ce sont souvent les mauvaises nouvelles qui se propagent le mieux, elles apparaissent souvent dans les premiers résultats du fait de leur popularité…
  • Utiliser les outils d’e-reputation disponibles pour avoir une aperçu général de ce qui est publié concernant l’entreprise : articles, blogs, videos, réseaux sociaux…. Citons par exemple cet outil gratuit : Webmii.com

Pour une veille plus pointue, précise, et régulière, de nombreux outils sont disponibles. Nous citerons Digimind ou Radarly.
Ces outils vont au-dela de la e-reputation, ils permettent une véritable veille : économique, concurrentielle, sociale…

Pour en savoir plus sur les conseils institutionnels : Entreprises, surveillez votre e-réputation 

D’un point de vue organisation

Comprendre le processus de paiement et les systèmes utilisés permet de suivre le bon flux et éventuellement d’adapter la facturation et la communication pour être au plus près de ce process.
Qui gère les factures, quelle personne contacter en cas de problème peut s’avérer très utile.

Se renseigner directement auprès du client ou de son équipe est le plus simple.

Pour aller plus loin

Au-delà de la connaissance du client, les experts donnent de nombreux conseils pour gérer au mieux les risques d’entreprises.

Les cabinets d’avocats spécialisés (voir la fiche avocat  d’affaire) peuvent apporter assistance en amont (gestion du risque) et en aval (recouvrement) :
Citons SL Avocats : prévention du risque client

Les magazines spécialisés :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here